Rétrospective Paul Thomas Anderson & Michael Cimino

  • Du dimanche 2 janvier 2022
    au mardi 01 mars 2022
Rétrospective

bonjour@les-cineastes.fr

En ce début d’année 2022, deux films ont capté notre attention tout particulièrement. Licorice Pizza de Paul Thomas Anderson, et Michael Cimino, un mirage américain de Jean-Baptiste Thoret. Naturellement, on s’est dit qu’on vous proposerait une intégrale PTA, qui nous démangeait depuis Phantom Thread, et puis aussi un cycle Cimino (Le Canardeur, Voyage au bout de l’enfer, La Porte du paradis, L’année du dragon…), parce qu’on a envie de se faire plaisir, et de croiser les regards de ces deux cinéastes américains passionnants, et de générations différentes.
Licorice Pizza est un sublime film d’amour tourné à San Fernando, vallée enclavée dans le Los Angeles des 70’s. Nulle hasard, PTA y a grandi et tourné ses premiers films. On y retrouve une atmosphère unique et peut-être un peu fantasmée d’une époque où l’espoir affrontait avec un large sourire les enjeux politiques de la société américaine, conservatrice et belliqueuse.
C’est par ailleurs le film de deux révélations, qui crèvent l’écran dans cette histoire d’amour merveilleuse : Cooper Hoffman, 18 ans, fils du prodigieux Philip Seymour Hoffman, décédé en 2014 et avec qui PTA était très proche (il a joué dans quatre de ses films). Et Alana Haim, musicienne multi-instrumentiste et chanteuse dans le groupe de rock-folk indé Haim, qu’elle a fondé en 2007 à Los Angeles, avec ses deux sœurs, qui jouent aussi dans le film.

Michael Cimino, un mirage américain de Jean-Baptiste Thoret, est quant à lui un documentaire passionnant retraçant l’histoire d’une rencontre.
« Si vous voulez comprendre mes films, vous devez voir les paysages où ils ont été tournés » disait Michael Cimino à Jean-Baptiste Thoret. Résultat, le français prend la route en avril 2010 avec Cimino, de Los Angeles au Colorado. Ce road-movie oral et enregistré devient un article dans Les Cahiers du Cinéma, puis le livre Michael Cimino, les voix perdues de l’Amérique de Thoret.
Dix plus tard, Michael Cimino n’est plus mais Jean-Baptiste Thoret part tourner en plein hiver 2020, ce film sur les traces du réalisateur américain, en quête de retrouver ce fameux Ouest, cette Amérique réelle et fantasmée qui a traversé ses films, des espaces grandioses du Montana où il a tourné La Porte du paradis à la communauté de Mingo Junction, Ohio, cette petite ville sidérurgique qui a servi de décor à Voyage au bout de l’enfer. Il sera avec nous jeudi 13 janvier à 20h pour présenter en avant-première son film.

________________________________________________

Le canardeur
Michael Cimino – 1974 – 1h55 – Action
Le braqueur de banque John Thunderbolt se lie d’amitié avec Lightfoot, un jeune aventurier. Ensemble, ils décident de récupérer un magot d’un demi-million de dollars que Thunderbolt avait planqué dans une vieille école. Mais celle-ci a été détruite…

Dimanche 2 janvier > 18h15
Mardi 4 janvier > 13h30

________________________________________________

Hard eight
Paul Thomas Anderson – 1996 – 1h42 -Thriler
John a perdu tout son argent. Il rencontre Sydney et tous deux partent pour Reno. Sous la tutelle de Sydney, John devient un joueur professionnel. Il tombe également amoureux…

Jeudi 6 janvier > 20h30
Vendredi 7 janvier > 20h30
Samedi 8 janvier > 18h30
Dimanche 9 janvier > 11h
Mardi 11 janvier > 20h30

________________________________________________

Voyage au bout de l’enfer
Michael Cimino – 1979 – 3h03 – Drame, guerre
1968. Mike, Steven, Nick, Stan et Axel travaillent dans l’aciérie du bourg de Clairton, Pennsylvanie, et forment une bande très liée. À Clairton, les histoires de coeur vont bon train : Steven épouse Angela, bien qu’elle soit enceinte d’un autre, et Nick flirte avec Linda qui semble troubler Mike. Mais cette tranquilité est rattrapée par la guerre du Vietnam lorsque Mike, Steven et Nick sont mobilisés pour partir au combat…

Dimanche 9 janvier > 16h30
Mardi 11 janvier > 14h

________________________________________________

Boogie Nights
Paul Thomas Anderson – 1997 – 2h33 – Comédie dramatique
En 1977, le jeune Eddie Adams est plongeur dans une boîte de nuit à la mode de San Fernando Valley, banlieue de Los Angeles. Sa vie de famille n’est pas rose entre un père muet et une mère hystérique qui lui reproche d’être un raté. C’est alors qu’il fait la connaissance de Jack Horner, qui va le propulser dans le monde du cinéma porno. A une époque où le sexe est un plaisir sans danger et le plaisir une industrie, Eddie devient une star international sous le nom de Dirk Diggler.

Jeudi 13 janvier > 17h15
Vendredi 14 janvier > 20h30
Samedi 15 janvier > 17h30
Dimanche 16 janvier > 15h30
Mardi 18 janvier > 20h30

________________________________________________

La porte du paradis
Michael Cimino – 1980 – 3h39 – Drame, western, aventure
Deux anciens élèves de Harvard se retrouvent en 1890 dans le Wyoming. Averill est shérif fédéral tandis que Billy Irvine, rongé par l’alcool, est membre d’une association de gros éleveurs en lutte contre les petits immigrants venus pour la plupart d’Europe centrale. Averill s’oppose à l’intervention de l’association sur le district et tente de convaincre son amie Ella, une prostituée d’origine française, de quitter le pays.

Dimanche 16 janvier > 16h
Mardi 18 janvier > 13h30

________________________________________________

Magnolia
Paul Thomas Anderson – 1999 – 3h04 – Drame
Earl Partridge, age et malade, va bientot mourir. Il demande a son fidele infirmier de retrouver le fils qu’il a jadis abandonne. Sa jeune epouse, qui convoitait sa fortune, devrait se rejouir mais n’y parvient pas. Frank Mackey, jeune gourou cathodique de la seduction masculine, s’est construit un passe et une vie. Mais combien de temps le masque peut-il resister? Toutes ces vies s’entrecroisent le temps d’une journee comme les autres sous le soleil de la Californie.

Jeudi 20 janvier > 20h15
Vendredi 21 janvier > 20h30
Samedi 22 janvier > 17h15
Dimanche 23 janvier > 20h
Mardi 25 janvier > 20h

________________________________________________

L’année du dragon
Michael Cimino – 1985 – 2h14 – Policier, action, drame
Une vague mystérieuse de violence vient de s’abattre sur Chinatown. Le capitaine Stanley White, personnalité très forte, penche pour la théorie du développement d’une mafia chinoise. Un duel à mort va l’opposer au parrain de Chinatown.

Dimanche 23 janvier > 15h30
Mardi 25 janvier > 13h30

________________________________________________

Punch drunk love
Paul Thomas Anderson – 2003 – 1h37 – Romance, comédie
Barry Egan, un trentenaire timide et complexé, passe le plus clair de son temps à collectionner les bons d’achat d’une marque de gâteaux. Depuis sa plus tendre enfance, il est accaparé par ses sept harpies de sœurs, si bien qu’il n’a jamais eu le temps de faire sa vie, ni de tomber amoureux. Jusqu’au jour où l’une d’entre elles lui organise un rendez-vous avec une troublante jeune femme se nommant Lena Leonard…

Jeudi 27 janvier > 20h30
Vendredi 28 janvier > 20h30
Samedi 29 janvier > 18h30
Dimanche 30 janvier > 16h
Mardi 1er février > 20h30

________________________________________________

There will be blood
Paul Thomas Anderson – 2007 – 2h38 – Drame
Lorsque Daniel Plainview entend parler d’une petite ville de Californie où l’on dit qu’un océan de pétrole coulerait littéralement du sol, il décide d’aller tenter sa chance et part avec son fils H.W. à Little Boston. Dans cet endroit perdu où chacun lutte pour survivre et où l’unique distraction est l’église animée par le charismatique prêtre Eli Sunday, Plainview et son fils voient le sort leur sourire. Même si le pétrole comble leurs attentes et fait leur fortune, plus rien ne sera comme avant : les tensions s’intensifient, les conflits éclatent et les valeurs humaines comme l’amour, l’espoir, le sens de la communauté, les croyances, l’ambition et même les liens entre père et fils sont mis en péril par la corruption, la trahison… Et le pétrole.

Jeudi 3 février > 20h30
Vendredi 4 février > 20h30
Samedi 5 février > 17h30
Dimanche 6 février > 17h30
Mardi 8 février > 20h

________________________________________________

The Master
Paul Thomas Anderson – 2012 – 2h17 – Drame
Freddie, un vétéran, revient en Californie après s’être battu dans le Pacifique. Alcoolique, il distille sa propre gnôle et contient difficilement la violence qu’il a en lui… Quand Freddie rencontre Lancaster Dodd – « le Maître », charismatique meneur d’un mouvement nommé la Cause, il tombe rapidement sous sa coupe…

Jeudi 10 février > 20h30
Vendredi 11 février > 20h30
Samedi 12 février > 17h30
Dimanche 13 février > 15h45
Mardi 15 février > 20h

________________________________________________

Inherent Vice
Paul Thomas Anderson – 2014 – 2h29 – Drame
L’ex-petite amie du détective privé Doc Sportello surgit un beau jour, en lui racontant qu’elle est tombée amoureuse d’un promoteur immobilier milliardaire : elle craint que l’épouse de ce dernier et son amant ne conspirent tous les deux pour faire interner le milliardaire… Mais ce n’est pas si simple… C’est la toute fin des psychédéliques années 60, et la paranoïa règne en maître. Doc sait bien que, tout comme « trip » ou « démentiel », « amour » est l’un de ces mots galvaudés à force d’être utilisés – sauf que celui-là n’attire que les ennuis.

Jeudi 17 février > 20h30
Vendredi 18 février > 20h30
Samedi 19 février > 17h30
Dimanche 20 février > 15h45
Mardi 22 février > 20h

________________________________________________

Phantom Thread
Paul Thomas Anderson – 2018 – 2h11 – Drame
Dans le Londres des années 50, juste après la guerre, le couturier de renom Reynolds Woodcock et sa soeur Cyril règnent sur le monde de la mode anglaise. Ils habillent aussi bien les familles royales que les stars de cinéma, les riches héritières ou le gratin de la haute société avec le style inimitable de la maison Woodcock. Les femmes vont et viennent dans la vie de ce célibataire aussi célèbre qu’endurci, lui servant à la fois de muses et de compagnes jusqu’au jour où la jeune et très déterminée Alma ne les supplante toutes pour y prendre une place centrale. Mais cet amour va bouleverser une routine jusque-là ordonnée et organisée au millimètre près.

Jeudi 24 février > 20h30
Vendredi 25 février > 20h30
Samedi 26 février > 18h
Dimanche 27 février > 16h
Mardi 1er mars > 20h